Archives

chaîne de valeur arachide

Cette catégorie contient 27 articles

Campagne arachidière 2019/2020 au Sénégal, les raisons d’un succès

La raison principale doit être la politique d’austérité que nous imposent le FMI et la Banque Mondiale. Je peux être à côté de la plaque, c’est comme pour les analyses surtout lorsqu’on n’a pas les bons chiffres. Et si l’on disait que cela n’a jamais été dans l’objectif de la Sonacos de collecter 150 000 tonnes. … Lire la suite

Quelle politique de relance pour la filière arachide au Sénégal ?

On a produit 1 500 588 tonnes d’arachide en 2018 (Ansd) et cette année, nous sommes peut-être à 1 600 000 tonnes et personne n’en parle. Les rendements de 2018 sont à 1,32 tonne à l’hectare, donc tout va bien sauf qu’en musculation on dira que c’est de la gonflette. Le tintamarre annuel habituel sur la campagne de commercialisation … Lire la suite

La semence, le plus gros enjeu de la filière arachide au Sénégal

Vous rendez-vous compte qu’on a seulement assisté au lever de rideau sur la mafia de la filière arachide !! Parmi les Sous-boss, il y a des politiciens et même des leaders paysans. On finit même par se demander quelles sont les organisations professionnelles paysannes crédibles de la filière arachide ? Il est certain qu’une grande … Lire la suite

Quelle politique de relance pour la filière arachide au Sénégal ??

Sachez-le, les seules données agricoles fiables au Sénégal sont celles de la filière tomate industrielle dans le Vallée du Fleuve, tout le reste c’est des chiffres politiques. Comment faire émerger notre agriculture dans ces conditions ? Actuellement, ce n’est même plus une question de politique agricole ni une affaire de petits experts agricoles, il nous faut … Lire la suite

La politique commerciale de la filière arachide au Sénégal : les droits et taxes

Cette année, la propagande autour de la mission conjointe CILSS/FAO/FEWS NET/PAM d’évaluation des récoltes nous manque. Bientôt décembre et toujours aucune estimation sur les productions agricoles attendues, c’est un peu bizarre quand même, à croire que cela n’est plus aussi important. Pour cette campagne de commercialisation, le CNIA a proposé un prix à 210 FCFA/Kg, … Lire la suite

La filière arachidière au Sénégal, les données de la crise

Dès fois, je me dis que l’agriculture au Sénégal à l’image du TER n’ira nulle part : beaucoup d’argent gaspillé, une vaste propagande pour une vision court-termiste surfacturée qui va servir les intérêts d’une minorité d’individus et qui sera remboursée par le contribuable sénégalais. C’est vraiment dommage que notre agriculture politisée fonctionne toujours par projet et … Lire la suite

Filière arachide au Sénégal : l’histoire de la crise

Le jour vient où forcément le soleil se lèvera sur le cauchemar que nous sommes en train de vivre au Sénégal. Une réalité virtuelle faite de mensonges et de complots orchestrés sur le dos du peuple sénégalais sous le regard d’une justice aveuglément manipulée. Et ce jour arrivera plus vite qu’on ne le pense. Pour … Lire la suite

Pour la filière arachidière au Sénégal, la balance commerciale est déficitaire

C’est purement et simplement de l’esclavage agricole dans certains cas, je parle de la condition des sourghas dans les exploitations agricoles. Et, c’est très normal de boire de l’eau des canaux d’irrigation, de manier sans protection des produits phyto et de bosser comme un dingue. De toute façon, on s’en fout, l’essentiel c’est de se … Lire la suite

La filière arachide au Sénégal, le marché des huiles

Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent, disait  Jean-Paul Sartre. Une poignée de main et une libération, un ouf de soulagement et aussi une raison pour les pilleurs de la République toujours en activité d’espérer qu’ils ne feront pas face à la justice au nom de la réconciliation ou … Lire la suite

Filière arachidière au Sénégal, le compte à rebours est déjà enclenché

J’entends, quel compte à rebours ? Eh bien, celui qui va faire de la filière arachidière, le plus gros programme social qui est jamais existé au Sénégal. Et bizarrement, les plus gros mendiants (ces « pauvres » riches) vont continuer à se bousculer pour être les premiers servis. De toute façon, je préfère cela à l’éventualité que les … Lire la suite

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 949 autres abonnés

Stats du Site

  • 40 713 visites

Suivez-moi sur Twitter