Vous lisez...
Chaine de valeur oignon

Bilan de la campagne d’oignon 2017/2018 dans la Vallée du Fleuve Sénégal

Dites-moi, quel est votre degré d’arrogance ? Parce que  la classe politique au Sénégal doit être renouvelée. Il ne reste plus de politiciens crédibles à acheter dans les rayons d’Auchan. La transhumante vient de poignarder au cœur le leadership féminin naissant au Sénégal.  Et l’on vient de se rendre compte que c’était prémédité, c’est vraiment minable. Le comble, ceux qui réalisent des forfaitures se justifient en disant « je veux travailler pour le Sénégal », CE N’EST PAS VRAI. C’est pour quand le référendum d’initiative citoyenne au Sénégal ?

Revenons à notre oignon local dont la production nationale en 2018 est estimée à 400 000 tonnes, un vrai record. Selon les données de la  SAED, près de 5 076 Ha ont été repiqué en oignon dans la Vallée du Fleuve Sénégal (Dagana et Lac de Guiers : 2 480 Ha, Podor : 2 055 Ha, Matam : 349 Ha, Bakel : 192 Ha).

Ainsi, avec un rendement moyen de 24 tonnes/Ha, la production totale d’oignon dans la Vallée est de 121 824 tonnes. Valorisé à un prix moyen de 187 FCFA par kilo, le chiffre d’affaire pour des producteurs peut-être estimé à  22,78 milliards de FCFA. Pour rappel, le chiffre d’affaire des producteurs s’affichait à 18,2 milliards de FCFA pour la campagne 2016/2017 avec une surface emblavée de 4 053 Ha et une production de 97 823 tonnes.

Le prix de vente du kilogramme d’oignon pour la campagne 2017/2018 avait été fixé à 225 FCFA pour l’ensemble des points de collecte. Il faut souligner que pour une visibilité de la campagne de commercialisation, la SAED en collaboration avec l’IPOS et l’ARM ont mis en place des carnets de collecte.

Au niveau de Dagana, la situation de la commercialisation réalisée par la SAED fait état de 12 426 tonnes d’oignon qui ont été achetées à un prix moyen de 198 FCFA/Kg soit un montant de 2,46 milliards de FCFA. A Podor, c’est près de 12 014 tonnes qui ont été vendues à un prix moyen de 176 FCFA/Kg pour un montant de 2,2 milliards de FCFA. On peut remarquer que ces quantités ne représentent que 20% de la production globale d’oignon de la Vallée.

Publicités

À propos de lavoixdelavallee

Agroéconomiste/Financier, conseiller en entreprise agricole

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 914 autres abonnés

Stats du Site

  • 32 781 visites

Suivez-moi sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :