Vous lisez...
chaîne de valeur arachide

Commercialisation de l’arachide au Sénégal, la pré-campagne a commencé

Bientôt nous allons faire le choix qui sera déterminant pour l’avenir de notre nation, bon disons au moins pour 5 ans. Nous voulons tous bien entendu un  #SunuDebat, un débat d’idée, un débat sur le projet des candidats pour le Sénégal, pour les indécis et je doute qu’il y en ait beaucoup. Pour ma part, je pense qu’au Sénégal, on a surtout un problème avec le respect des engagements. La difficulté avec les politiques une fois arrivés au pouvoir, c’est qu’ils sont tenus en laisse.

Dès fois, il nous arrive même d’oublier que le vrai pouvoir c’est nous. Martin Luther King Jr le disait si bien : “….However young you are, you have a responsibility to seek to make your nation a better nation in which to live. You have a responsibility to seek to make life better for everybody. And so you must be involved in the struggle of freedom and justice.”

Revenons à notre arachide nationale, après les 1 405 223 tonnes obtenues l’année passée, cette année la production est attendue à 1 432 086 tonnes. Le niveau de production a été bien maintenu et rien qu’à lire les articles de presse, on dirait que les problèmes aussi.

La campagne de commercialisation de l’arachide qui a débuté le 3 décembre dernier sera au cœur de la campagne présidentielle et j’imagine que tous les moyens seront réunis pour que la commercialisation soit réussie. C’est quand même bizarre qu’on prête toujours une oreille attentive plus aux opérateurs privés stockeurs qu’aux producteurs qui sont toujours les grands spoliés dans les filières agricoles au Sénégal.

Entre 2010 et 2018, les 4  grandes régions productrices d’arachide sont Kaffrine, Kaolack, Fatick et Louga avec en moyenne une production de 138 262 tonnes par région. Avec Tambacounda, ces régions pèsent quand même 24% de la population sénégalaise, il ne faudra donc pas se louper, l’enjeu est trop important.

Le prix de collecte a été fixé à 210 FCFA soit 65 FCFA de subvention de l’Etat et à ce jour les fonctionnaires de l’agriculture parlent de près de 110 000 tonnes qui ont déjà été collectées. Rappelons que l’objectif reste le même c’est-à-dire de consommer sur le marché national 30% de l’huile d’arachide produite au Sénégal. Actuellement, l’huile d’arachide ne représente que 5% du marché.

Les huiliers doivent collecter près de 600 000 tonnes d’arachide (hors semence et export) pour produire près de 200 000 tonnes d’huile d’arachide correspondant à notre consommation annuelle d’huile. Malheureusement, nos huiliers  collectent en général  moins de 20% de la production nationale. Nos objectifs de production d’huile arachide raffinée sont de 100 000 tonnes correspondant à 300 000 tonnes d’arachide. Il y a du travail.

À propos de lavoixdelavallee

Agroéconomiste/Financier, conseiller en entreprise agricole

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 927 autres abonnés

Stats du Site

  • 36 337 visites

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :