Vous lisez...
Agriculture familiale, Autosuffisance alimentaire

Une autre manière de faire le bilan de l’agriculture au Sénégal en 2018

Je disais récemment qu’on avait rendez-vous avec l’histoire en parlant du bilan positif de l’agriculture en 2018. C’est vrai qu’il est très difficile de contester les données agricoles officielles sans fondement objectif surtout si l’on en propose pas. Mais aussi, cela ne doit donc surprendre personne que certains d’entre nous pensent que ces chiffres sont trop beaux pour être vrai, qu’ils ont été arrondis/maquillés. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils ont été commandés même si l’on peut lever tout équivoque en argumentant sur la méthode statistique utilisée. Mais quand on sait qu’au Sénégal, à chacun son prix, on peut avoir des réserves surtout lorsque des résultats préliminaires sonnent comme définitifs.

Il n’y a pas que les données de la production agricole qui nous permettent d’apprécier le bilan de l’agriculture sénégalaise en 2018. D’ailleurs, un des objectifs majeurs de nos politiques était d’atteindre l’autosuffisance en riz en 2017 puis en 2019 et nous en sommes toujours très loin  malgré les investissements. Et en parlant d’investissements agricoles, 15 ans après, nous sommes qu’à 7% par rapport aux engagements de MAPUTO en 2017.

Même sur les chiffres qui confortent les records de production, on peut se poser beaucoup de questions. Comment comprendre que le riz pluvial puisse peser 55% de la production nationale de riz ? Comment comprendre qu’avec une production nationale de  plus de 400 000 tonnes d’oignon local, nous continuons d’importer en moyenne plus de 120 000 tonnes alors que la demande nationale avoisine les 300 000 tonnes annuelles ? Qui comprend la pénurie et la flambée des prix de la pomme de terre en 2018, si on a bien produit 150 000 tonnes tout en prenant en considération que la consommation nationale est évaluée à près de 95 000 tonnes ?

Et l’arachide alors ? Voilà une filière qui engloutit près de 50% des dépenses publiques destinées à l’agriculture et qui est toujours à la traine. En 2017, sur une production d’arachide de 1 411 574 tonnes d’arachide, on aurait collecté près de 600 000 tonnes, où est donc toute l’huile d’arachide qui a été produite ? Quelle est donc la logique qui se cache dans les données agricoles qui sont publiées au Sénégal ?

Notre politique agricole actuelle n’est pas du tout efficiente, il faut oser le reconnaître. Regardons juste la balance commerciale de nos produits agricoles, le déficit se creuse : les importations de produits agricoles ont crû de 22% entre 2015 (505 milliards de FCFA) et 2017 (619 milliards de FCFA) alors que les exportations n’ont crû que de 8% entre 2015 (350 milliards de FCFA) et 2017 (378 milliards de FCFA). Soulignons que les importations de produits agricoles sont à plus de 80% des produits végétaux contre près de 40% pour les exportations.

Je me demande parfois si réellement nos ménages agricoles ont pleinement profité des investissements massifs en faveur de l’agriculture. La menace d’insécurité alimentaire au nord du Sénégal n’est-elle pas un signe ? Allez savoir ! Les simulations du CRES sont pleines d’enseignements, celles-ci révèlent que les investissements réalisés dans le secteur agricole n’ont généré que 40 784 emplois dans l’économie nationale et 5 119 emplois dans le secteur agricole entre 2015 et 2018 (Rapport PNIASAN).

Allez arrêtons-nous là, il y a tellement d’indicateurs qu’on pourrait analyser. Le bilan n’est donc pas si élogieux qu’il n’y parait.

 

Publicités

À propos de lavoixdelavallee

Agroéconomiste/Financier, conseiller en entreprise agricole

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 914 autres abonnés

Stats du Site

  • 32 781 visites

Suivez-moi sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :