Vous lisez...
agrobusiness

Les exploitations agricoles familiales du Sénégal font aussi de l’agrobusiness

L’agrobusiness est la solution miracle pour l’emploi chez les jeunes……. quelques diplômés ou qualifiés peut-être une main-d’œuvre journalière ou saisonnière assez importante. L’agrobusiness permet aussi d’aménager plus de terres en attirant les investisseurs privés étrangers car nos investisseurs privés nationaux ne sont pas intéressés. On peut même exagérer en comparant les grandes exploitations « familiales » modernes aux « plantations » d’antan.

Le secteur fiscalisable de l’agrobusiness permet une augmentation de la production tandis que le ‘‘secteur de l’agriculture familiale ’’ produit peu car les exploitations agricoles familiales (EAF) ne sont pas modernes et n’utilisent pas les nouvelles technologies. Qui parvient à faire la distinction entre les deux secteurs dans l’estimation de la production ? Notons que l’agrobusiness qualifié d’agriculture commerciale ou d’exportation désigne « l’ensemble des activités économiques liées à la filière agricole dans les secteurs industriels, commerciaux et financiers : en amont les intrants (engrais, pesticides, semences, machines), agriculteurs ; en aval les industries de transformation et la commercialisation des produits agricoles. » Le Monde

Pour nous les autres qui disons souvent « Je veux me lancer dans l’agrobusiness », c’est juste qu’on veut créer notre propre entreprise agricole (qui peut aussi être familiale) et on peut aussi faire le choix de nous associer. C’est pourquoi, on parle fréquemment d’autonomisation des jeunes par l’auto-emploi car il faut seulement un peu de foncier et des capitaux pour débuter. En général les premiers à se laisser tenter par l’agrobusiness sont ceux qui essayent de diversifier leur source de revenu.

La levée de bouclier contre les EAF est donc incompréhensible étant donné que la plupart des EAF sont regroupées en groupements d’intérêt économique ce qui facilite grandement leur accès au crédit et aux équipements modernes. Les EAF produisent et vendent sur les marchés nationaux et internationaux, elles font donc de l’agrobusiness ; arrêtons donc les discours réducteurs car en terme de création d’emplois permanents, l’agriculture familiale a beaucoup d’avance.

Publicités

À propos de lavoixdelavallee

Agroéconomiste/Financier, conseiller en entreprise agricole

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 833 autres abonnés

Stats du Site

  • 24 828 visites

Suivez-moi sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :