Vous lisez...
Recherche agricole

Ētude comparative des coûts de production du haricot mungo ou mungbean (Vigna radiata (L.) Wilzeck) et du niébé (Vigna unguiculata (L.) Walp.)

Léger Luc MANGA, Ingénieur agroéconomiste
Meissa DIOUF, chercheur à l’ISRA/CDH-BP 3120 DAKAR SENEGAL
Moustapha THIOUNE, enseignant à l’UFR SADR (Ex-ENSA), chef du département Economie Rurale.
Pape Nohine DIEYE chercheur à l’ISRA, chef du BAME, 

 
Au Sénégal, le taux de prévalence de la sous alimentation est de 23 % de la population. En effet, l’agriculture, même si elle occupe 70 % de la population sénégalaise, ne contribue que pour 11 % du Produit Intérieur Brut.

On note également que la consommation en protéines est relativement faible environ 58 g / personne / jour au Sénégal. Il s’avère que la culture des légumineuses à graines est reconnue comme l’une des solutions, la meilleure et la moins coûteuse pour répondre à la problématique de la malnutrition et plus particulièrement à la carence protéique qui sévit en Afrique sub-saharienne.

Ces légumineuses à graines sont caractérisées par leur prix nettement moins élevé que celui des protéines animales. Elles ont une teneur en protéines d’environ 25 % dans les graines, leurs feuilles sont riches en vitamines et en sels minéraux. En plus de leur richesse en éléments nutritifs, ces légumineuses sont capables de générer des revenus pour les producteurs. Le mungbean ou haricot mungo étant une légumineuse qui a comme autre avantage un cycle de production plus court, a été introduit par la recherche au Sénégal comme culture de diversification. S’agissant d’une nouvelle introduction, un certain nombre de contraintes doivent être levées. Il s’agit de la détermination de l’itinéraire technique de production, des meilleures techniques post récoltes et de l’étude des coûts de production. Le mungbean étant fortement demandé sur le marché d’export, l’étude des coûts de production devient importante dans sa politique de promotion et ceci comparativement au niébé local. Pour mener à bien cette étude, nous avons élaboré deux fiches de suivi de cultures sous formes de questionnaires, des sorties de terrains ont été effectuées sur les sites d’implantation des cultures et également une recherche documentaire pour mieux appréhender le sujet.

 Ainsi, la présente étude nous a permis d’évaluer les coûts de production du haricot mungo estimés à 484, 02 F CFA / kg et à 726,02 F CFA / kg pour le niébé. Les charges d’exploitation restent en majorité sous la dominance de la main d’œuvre temporaire qui occupe plus de 60 % des charges sur le haricot mungo et plus de 90 % sur le niébé. En terme de rentabilité, nos résultats ont montré, sur la base d’un hectare que la culture du mungbean est plus rentable que celle du niébé.

En effet, certains éléments de comparaison nous ont permis d’étayer ces propos : la marge nette dégagée par le mungbean est plus élevée que celle du niébé sur un volume ‘d’activités d’un hectare ( 1 239 003 F CFA  contre  914951,11  F CFA) ; nous avons le Seuil de Rentabilité du mungbean plus faible que celui du niébé ce qui fait que sa production atteint plus vite sa rentabilité dans toutes les situations (1 694 464,63 contre 6 365 087,12 F CFA avec main d’œuvre temporaire et 1465402,941 contre 1 551 099 F CFA sans main d’œuvre temporaire) ; un rendement plus élevé (2631 kg / ha contre 2500 kg / ha) et enfin son cycle plus court (en moyenne 60 jours après semis pour le mungbean et 75 jours pour le niébé). Des recommandations en termes de perspectives ont été formulées pour mieux améliorer les performances économique et technique des deux cultures.

Résumé de l’article:  « Ētude comparative des coûts de production du haricot mungo ou mungbean (Vigna radiata (L.) Wilzeck) et du niébé (Vigna unguiculata (L.) Walp.) »

Publicités

À propos de lavoixdelavallee

Agroéconomiste/Financier, conseiller en entreprise agricole

Discussion

2 réflexions sur “Ētude comparative des coûts de production du haricot mungo ou mungbean (Vigna radiata (L.) Wilzeck) et du niébé (Vigna unguiculata (L.) Walp.)

  1. très bien,je suis au Togo et je prépare une révolution sur cette culture de l’haricot mungo

    Publié par Razak | mai 28, 2017, 10:28

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 721 autres abonnés

Stats du Site

  • 21,236 visites

Suivez-moi sur Twitter

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :